Coupe du monde et animaux devins

Tout le monde se souvient encore des multiples prédictions de Paul le poulpe il y a huit ans à l’occasion du mondial en Afrique du Sud. Depuis, les amateurs et autres parieurs ne manquent pas de confier le soin aux animaux de les guider quant aux pronostics de la Coupe du monde. C’est ce qu’on pourrait qualifier à présent d’une véritable ruée vers les animaux qui s’installe. Que ce soit pour les jeux de casino ou autres, bon nombre de parieurs ne manquent pas de consulter des animaux pour savoir s’ils gagneront ou non. Il est très difficile de savoir si ces animaux ont réellement des dons, ou si ce ne sont que de simples et pures coïncidences.

Les animaux devins célèbres

A poils ou possédant des écailles, voici quelques-uns des animaux devins les plus connus :

Paul le poulpe

Son taux de réussite global avoisine les 85%. Pour les amateurs de pronostics, ce poulpe est considéré comme la référence la plus importante de tous les temps. Rien qu’en 2010, il a été l’auteur de huit bonnes prédictions pendant la Coupe du monde et a prédit que l’Espagne gagnerait. Même si le poulpe était très adulé de par le monde, il possédait quand même quelques ennemis.

Nelly l’éléphant

Son taux de réussite est de 90%. Même si le poulpe était une vedette en matière de prédiction, Nelly l’éléphant a bien plus de clairvoyance. Ses prédictions se sont révélées d’une précision redoutable lors de la Coupe du Monde Féminine de 2006, la Coupe du Monde de 2010 et même l’Euro 2008. La technique employée par l’animal est des plus simples. Il lui suffit de mettre des ballons dans des filets assimilés aux drapeaux de chaque pays. Son score a été de 30 bons ballons tirés sur 33.

Panda Cubs

Il n’existe à ce jour aucune information quant à son taux de réussite global. La Chine n’est pas restée en dehors de cette folie des animaux devins. Plusieurs médias officiels ont communiqué à propos d’un groupe de pandas capable de prédire les gagnants d’une compétition en grimpant simplement aux arbres portant des drapeaux correspondants. Mais avant que les jeunes pandas n’atteignent la célébrité, les autorités chinoises ont mis fin au projet. Ces pandas étaient trop fragiles pour supporter les feux de la rampe apparemment.

Predictaroo le kangourou

Si au départ cet animal était connu sous le nom de Flopsy, Predictaroo n’en demeure pas moins une célébrité dans le monde des prédictions sportives. Même si les critiques doutent de son talent, le kangourou peut compter sur la solide réputation établie sur les réseaux sociaux.

Son propriétaire n’est autre que Bindi Irwin, la fille du célèbre Steve Irwin. C’est elle qui a mis en ligne une série de vidéos, lesquelles mettent en avant les pouvoirs du marsupial. Ce kangourou peut prédire les résultats des matchs de football en choisissant simplement entre deux bols de nourriture.

Shaheen le chameau

Peu importe leur nombre de pattes ou aspect général,  certains animaux ont la prédiction dans le sang. C’est bien le cas de ce chameau portant le nom de Shaheen. Son taux de réussite global est de 66%, ce qui n’est certes pas très impressionnant. L’animal a connu une suite de victoires notables en 2014 car il a réussi une belle sélection de 19 matches sur les 29 de la Coupe du Monde. Comment procède le chameau ? Il lui suffit simplement de mâcher les choix effectués qui symbolisent les drapeaux des pays concernés.

Au vu de tout cela, ces animaux ont-ils réellement un pouvoir de prédiction ou cela n’est-il simplement que l’œuvre du hasard ? Qu’en dites-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*