Les livres classés par thèmes

 

 

Celtisme et celtes, légendes, croyances, traditions, symboles (page 6)

 

Rubriques connexes : France mystérieuse - Géobiologie / Habitat sain - Runes / tradition nordique - Illustrés - Calendriers - Cartes postales | Accessoires : Runes - Musique celtique

 

Cliquez pour ouvrir la liste des livres de cette rubrique

 

 

Petit dictionnaire de mythologie celtique, Jean Markale

Petit dictionnaire de mythologie celtique, Jean Markale

Il s'agit d'un lexique des principaux personnages - dieux et héros de la mythologie des peuples celtes : Gaulois, Bretons, Gallois, Irlandais et Ecossais.
Sont aussi définis des objets comme le Graal ou le Chaudron d'abondance, et quelques pratiques cultuelles (le gui, la Pierre de Tara qui est la pierre de Couronnement, le geis qui est une incantation druidique, etc.) ainsi que quelques sanctuaires : Tara, Anglesey, Fontaine de Barenton, New-Grange, etc.
Les définitions sont faites à partir des
- documents archéologiques gaulois et gallo-romains,
- textes historiques grecs et latins (Diodore de Sicile, Strabon, César, etc.) ;
- textes mythologiques irlandais du Moyen-Age ;
- textes mythologiques gallois du Moyen-Age ;
- textes français et européens des Romans de la Table Ronde;
- contes populaires bretons, irlandais ou même français.
Les personnages sont donnés sous leur appellation la plus courante. Ils comprennent les grands dieux du panthéon celtique : Lug, Dagda, Belenos, Toutatis, etc. ; les héros épiques et mythologiques : Cûchulainn, Deirdré, Merlin, Arthur, Gauvain, Perceval, Lancelot, etc.

232 pages - Broché - Éditeur : Entente - Isbn 2.7266.0111.1 - 1995

Épuisé

 

La légende de la mort, Anatole le Braz

La légende de la mort, Anatole le Braz

La Bretagne est certainement l'une des régions où le culte de la mort est le plus en faveur et le plus présent quotidiennement.
Ce livre, malgré son titre, n'est pas un recueil de légendes et de contes, mais la somme d'une multitude de témoignages, de confidences et de récits recueillis en Armor et en Argoat, transcris et fidèlement traduits du breton par Anatole le Braz. Cela donne à cette œuvre, en quelque sorte collective, une authenticité, une chair et une saveur incomparables. Elle est un fidèle miroir de la sensibilité et de l'imagination des Bretons qui se reconnaissent toujours dans La légende de la mort, et ne sont pas terrorisés par l'ombre de l'Ankou (la représentation de la mort) sur le peuple des Anaon (âmes) et pour qui les Kannerezed noz (lavandières de la nuit) ont gardé leur pouvoir enchanteur.

484 pages - Broché - Éditeur : Coop Breizh - Isbn 2.909924.30.0 - 1994

Épuisé

 

La légende de la mort - Tome second, Anatole le Braz

La légende de la mort - Tome second, Anatole le Braz

« Œuvre prodigieuse et définitive », La Légende de la Mort chez les Bretons Armoricains reste à ce jour le travail de collectage le plus complet de toutes les traditions, légendes, contes, dictons, superstitions et croyances sur la Mort jamais effectué en Bretagne.
Comme le note Claude Seignolle dans la préface d'une précédente édition, "nombreux étaient les chercheurs, patients et attentifs à l'âme bretonne, qui puisèrent à pleins camets dans la connaissance populaire : La Villemarqué, Souvestre, Sébillot, Luzel, Le Braz enfin... On pouvait alors trouver dans les villages une profusion de sachants qui propageaient, de bouche à oreille, de pures connaissances venues des temps celtiques, à la trame encore intacte malgré les interprétations et les déviations apportées par la religion chrétienne".
Cet ouvrage fondamental de la littérature bretonne en est le plus convaincant témoignage.

Éditeur : Terre de Brume - Broché - Isbn 2.908021.30.7 - 1997

Épuisé

 

Contes des paysans et des pêcheurs, Paul Sébillot

Contes des paysans et des pêcheurs, Paul Sébillot

Ce recueil est le second des trois volumes de Contes populaires de la Haute-Bretagne, publiés entre 1880 et 1882 par Paul Sébillot et jamais réédités depuis. Fées des houles et de la mer ; féeries et aventures merveilleuses ; facéties et bons tours; diable, sorciers et lutins ; animaux... ces soixante-huit contes recueillis sur les lèvres mêmes des paysans et des pêcheurs sont un témoignage inestimable de littérature orale véritablernent populaire. Le lecteur appréciera particulièrement les vingt textes concernant les fées des houles (ou des grottes) spécifiques à la Haute-Bretagne.
Bercé dès le plus jeune âge par les histoires de sa vieille bonne, Paul Sébillot sut restituer la saveur originale de ces récits et leur étonnante diversité. Les Contes des paysans et des pêcheurs
comme les Contes merveilleux, que nous avons récemment publiés et les Contes des marins, qui paraîtront prochainement, sont des textes de références indispensables aux amateurs de traditions populaires et une véritable redécouverte pour tous.

340 pages - Broché - Isbn 2.84362.050.3 - 1999

Épuisé

 

Ogham, le Yi-king celtique des arbres, Gwyddhyom

Ogham, le Yi-king celtique des arbres, Gwyddhyom

Ce petit livre et ses cartes divinatoires sont les clés qui permettent d'entrer dans le monde resplendissant de l'ancienne sagesse des celtes, racines vivantes, trop souvent oubliées de notre culture. Ces textes et images peuvent se comparer au Yi King par leur pouvoir d'évocation et d'évolution personnelle. Un livre rare qui puise son savoir aux sources authentiques du druidisme celtique.

Réf. DG 5902 - 88 pages - Broché - Éditeur : Chariot d'or - Isbn 2.911806.06.9 - 1999

Prix : 11.56 €

 

Robert Surcouf, "le corsaire invisible", Théophile Briant

Robert Surcouf, "le corsaire invisible", Théophile Briant

C'est en quittant l'école à 13 ans que Robert Surcouf, avec l'assentiment de son père, embarque sur un navire de commerce.
Son humeur aventureuse l'amène rapidement aux Indes, avec un grade de Lieutenant à son retour. Il a alors 17 ans. Successivement, il prend le commandement de l'Emilie, la Clarisse, et la Confiance, le Revenant, le Charles. Ces navires servirent ses audacieuses entreprises, dont la plus célèbre est la prise du vaisseau « Le Kent » en 1800, et achevèrent de faire sa fortune.
De retour à St Malo en 1809 il n'en continua pas moins, par les nombreux navires qu'il équipait, à faire une guerre acharnée aux Anglais, dont il était l'implacable ennemi.
Cet ouvrage retrace la fabuleuse épopée d'un corsaire qui savait faire oublier ce que son caractère avait de brusque et d'emporté par une bonté réelle, par son humanité et par une générosité qui lui avait gagné l'affection de ces proches.

202 pages - Broché - Éditeur : Sorlot Lanore - Isbn 2.85157.213.X - 2002

Prix : 14.20 €

 

Vision dynamique des Royaumes celtiques, Nicole Dupré

Vision dynamique des Royaumes celtiques, Nicole Dupré

L'Europe a des racines celtiques. Tant de choses fausses ont été et sont encore dites sur le celtisme, qu'il m'est apparu nécessaire d'essayer de faire comprendre l'incroyable message caché derrière les mythes irlandais.
La lecture des Séries de Hersait de la Villemarqué (auteur breton du XIXème siècle) m'a conduite vers des contrées étranges, où il était, entre autres, question des trois mondes. Q.ue signifiaient ces trois mondes me ramenant toujours à l'unité ?
Ella Young connaissait le vieil irlandais et elle put ainsi nous faire connaître la tradition orale. Ses écrits nous parlent
des déesses irlandaises dont Brigite, qui créa le royaume d'Irlande aidée en cela par d'autres dieux.
Les mythes irlandais nous apprennent que Brigite est une déesse aurorale aux multiples aspects. Elle possède des noms différents suivant les aspects qu'elle prend, elle peut être Macha, Bodb, Eithne, Medb.
La lecture du livre de Jean Haudry sur la religion cosmique des Indo-Européens me fit entrevoir la source de ces mythes. Ainsi ces mythes essayent de faire comprendre, par le passage du fini à l'infini, la fameuse religion cosmique. Selon cette religion trois cieux tournaient autour de la terre et le sort de l'univers se jouait autour de ces trois cieux.
Les écrits de Christian J. Guyonvarch' m'ont aidé à structurer cette tradition. Selon lui, les druides représentant des dieux sur la terre, calquèrent notre monde terrestre sur le monde divin. Il y avait le royaume d'en haut et le royaume d'en bas, c'était une mise en ordre de notre monde.

213 pages - Broché - Éditeur : Véga - Isbn 2.85829.320.1 - 2002

Prix : 18.5 €

 

La magie de Merlin l'enchanteur, Francine Boisvert

La magie de Merlin l'enchanteur, Francine Boisvert

Bien que la tradition celtique soit très ancienne, elle est de nos jours encore très vivante, et même fort populaire. D'ailleurs, chaque mois, de nouveaux groupes druidiques voient le jour, si bien que cette spiritualité dynamique, tournée vers la nature, connaît une renaissance impressionnante.
Lorsque l'on parle de magie celtique, une foule d'images et de noms surgissent à l'esprit. On imagine des cercles et des monuments de pierres, des chênes et des serpes d'or à manche de bois de cerf, des hommes et des femmes en toges blanches célébrant les saisons, et l'on entend ce nom toujours aussi mystérieux qu'évocateur : Merlin l'Enchanteur.

175 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Québécor - Isbn 2.7640.0588.1 - 2002

Épuisé

 

Brocéliande et l'énigme du Graal, Jean Markale

Brocéliande et l'énigme du Graal, Jean Markale

Depuis le haut Moyen Age, et même sans doute bien avant, l'imaginaire de l'Europe occidentale s'est cristallisé autour d'un thème majeur : celui de la Forêt enchantée, située quelque part à l'ouest du monde, peuplée dé chevaliers et de princesses, de fées et d'enchanteurs. Cette forêt merveilleuse, au cœur de la Bretagne, impénétrable à ceux qui nient la réalité des légendes, c'est Brocéliande qu'on appelle aujourd'hui la forêt de .Paim-„ pont.
C'est là, dans cet espace clos, vestige d'une forêt perdue qui recouvrait jadis des étendues immenses, que nos rêves vagabondent à la recherche du Roi Arthur, de ses preux chevaliers, Lancelot du Lac et le vaillant Gauvain, des ombres évanescentes des Dames du Lac, qu'elles aient pour nom Guenièvre, Morgane, Viviane, ou bien celles de Merlin, de Tristan, d'Iseult la Blonde.
A travers tous ces personnages fabuleux, au-delà du miroir magique où se reflètent des amours brûlantes, des traditions immuables, surgit, éternellement vivante, la flamboyante image du Graal. Le Graal !... mythique et mystérieux, ineffable trésor, ou bien suprême enjeu d'une « quête » intérieure que poursuivent tous les hommes ? Mais quelle est donc la vérité du Graal ? Que contient-il de si passionnément désirable
le sang du Christ ou l'Elixir de vie de la tradition alchimique ? Est-il encore présent et accessible derrière les frondaisons obscures des arbres de Brocéliande ?
Tel est l'itinéraire vertigineux que Jean Markale, écrivain aussi inspiré qu'érudit, propose dans ce livre, clé d'espérance qui permet d'entrevoir les arcanes masquant la divine lueur, la flamme indestructible qui brûlera toujours dans le cœur des hommes, plus forte que la mort et que le temps qui passe.

320 pages - Broché - Éditeur : Pygmalion - Isbn 2.85704.283.3 - 1989

Prix : 19.17 €

 

Page 1 - Page 2 - Page 3 - Page 4 - Page 5 - Page 7 - Page 8 - Page 9 - Page 10 - Page 11 - Page 12 - Page 13 - Page 14 - Page 15 - Page 16 - Page 17 - Page 18 - Page 19 - Page 20 - Page 21 - Page 22 - Page 23 - Page 24 - Page 25 - Page 26 - Page 27 - Page 28 - Page 29 - Page 30 - Page 30 - Page 31 - Page 32 - Page 33 - Page 34

 

Pour recevoir votre catalogue Dixdecœur à domicile

 





Création et référencement : Eon Internet

Contacter le libraire

Inscrivez-vous à notre newsletter

email