*



Les livres classés par thèmes

 

 

Celtisme et celtes, légendes, croyances, traditions, symboles (page 32)

 

Rubriques connexes : France mystérieuse - Géobiologie - Runes / tradition nordique - Illustrés - Calendriers - Cartes postales | Accessoires : Runes - Musique celtique

 

Cliquez pour ouvrir la liste des livres de cette rubrique

 

 

La Grande Encyclopédie des fées, Pierre Dubois, Roland & Claudine Sabatier

La Grande Encyclopédie des fées, Pierre Dubois, Roland & Claudine Sabatier

On les appelle : le Peuple de la Paix, la Petite Noblesse, les Bonnes Dames, les Marraines, les Bienheureuses, les Sans Ages, les Dames Grises, car il est imprudent de dire "Fées" sans raison. Elles règnent sur la terre, le ciel, le feu et l’eau, protègent les forêts, les animaux, l’enfance et les âmes rêveuses des prédateurs de toutes sortes. Elles commandent aux météores, à la pluie, au beau temps et font parler les pierres.
Les hommes, jaloux de leur puissance, ont fait des Florales, des Fées marraines, des Belles Dames du Gel et du Vent…, d’aseptisées Fées bleues, entullées et Disneyennes, des Carabosses, des Marraines-Tartines, distraites et quelque peu toquées.
Les Chroniques Elfiques rapportent pourtant qu’elles étaient là au plus loin des Jadis — au temps de l’Age d’Or — bien avant les dieux et les hommes, qu’elles ont créé les herbes chantantes et le reflet des sources, la musique des légendes et l’envers du miroir.
"Scientifiquement, elles existent bel et bien — hors du Fabulaire des bulles de savon", ont affirmé le Dr Faustus, Paracelse, Goethe…"Géographiquement, on peut les situer", ont affirmé W.B.Yeats, Grimm, de Plancy…
Croire à leur existence ouvre la voie des portes bienheureuses. Elles savent ce qui est bien, ce qui est mal, puisqu'elles ont l'âge du Temps.
Les elficologues connaissent les lieux privilégiés où elles ont construit leurs demeures. Au carrefour de ces landes, de ces forêts profondes, à la crête des collines plantées de cercles de pierres…
Certes il y a des moments propices pour mieux les rencontrer : mai, les nuits d'août, la Toussaint et les avents de Noël. Bien sûr, il est nécessaire de glisser dans sa chaussure un brin de primevère et de l'herbe-à-la-recule…Mais de toute façon, ce sont "Elles" qui décident…
Réalisé par les auteurs de La Grande Encyclopédie des Lutins, parue en 1992, cet ouvrage en adopte le traitement.
Pierre Dubois a écrit cet album grâce à son exceptionnelle et érudite connaissance d'un univers où le merveilleux côtoie le maléfique. Chacun de ses récits s'accompagne d'une fiche signalétique détaillant les mœurs, habitats et activités de ces Belles Dames.
Quant à Roland Sabatier, l'auteur des dessins, il nous montre leurs visages, nous fait découvrir leurs lieux de passage, leurs objets familiers, sans jamais aller au-delà des confidences qu'il ne faut pas trahir.
Autant d'informations indispensables pour mieux les connaître, s'amuser et vivre un temps en leur compagnie.

184 pages - Broché - Éditeur : Hoëbeke - Ean 9782.84230.326.6 - 2008

Prix : 20.29 €

La Grande Encyclopédie des Lutins, Pierre Dubois, Roland & Claudine Sabatier

La Grande Encyclopédie des Lutins, Pierre Dubois, Roland & Claudine Sabatier

Jubilatoire ! Les Lutins sont parmi nous !
Gnômes, Farfadets, Korrigans, Brownies, Gobelins... c'est par dizaines qu'ils peuplent l'univers, hôtes invisibles, espiègles et parfois redoutables de nos propres maisons et jardins.
Vingt années de patientes recherches ont permis de faire entrer dans ce livre les compagnons familiers et espiègles des veillées, hôtes invisibles ou redoutables qui hantent caves et greniers, forêts et océans.
Pierre Dubois dresse le portrait de plus d’une centaine d’entre eux. Les illustrations de Claudine et Roland Sabatier recréent toute la féerie, le merveilleux de l’univers dans lequel évoluent les lutins.

192 pages - Broché - Éditeur : Hoëbeke - Ean 9782.84230.325.9 - 2008

Prix : 20.29 €

Dictionnaire de mythologie celtique, Jean-Paul Persigout

Dictionnaire de mythologie celtique, Jean-Paul Persigout

Anna, grande Déesse-Mère, Dagda à la massue, difforme et tout-puissant, Lug, maître du Temps, Merlin, barde magicien... Voici rassemblée dans ce dictionnaire unique toute la mythologie celtique - divinités munies de leurs attributs magiques, créatures merveilleuses, druides légendaires, héros aux exploits fabuleux.
Tout en privilégiant les aspects archaïques et préchrétiens, cet ouvrage révèle combien ces histoires et ces croyances nous restent proches. Ne donnent-elles pas leurs noms à nos villes, à nos fleuves ? Et se perpétuant dans les traditions populaires - celles de la Dame blanche, de la Vouivre ou de la Tarasque -, ne constituent-elles pas pour l'Occident, depuis le XIIème siècle, une inépuisable source littéraire ? Qui ne se souvient du Graal, des amours de la Blonde Yseult, du tonitruant Gargantua ou du cri de Mélusine ?
S'appuyant sur les textes mais aussi sur les découvertes les plus récentes - notamment, celles de l'archéologie -, Jean-Paul Persigout nous invite à arpenter la mythologie celtique dans sa diversité et sa pleine extension géographique.
De l'Irlande à l'Écosse, du pays de Galles à la Cornouailles, de la Gaule à la Bretagne, il nous guide, à travers cet ouvrage rigoureux mais accessible à tous, au coeur d'un imaginaire foisonnant, trop souvent déguisé ou oublié.

411 pages - Broché - Éditeur : Imago - Isbn 2849520748 - 2009

Prix : 19.67 €

Dictionnaire de la langue gauloise, une approche linguistique du vieux-celtique continental, Xavier Delamarre

Dictionnaire de la langue gauloise, une approche linguistique du vieux-celtique continental, Xavier Delamarre

Ce Dictionnaire de la langue gauloise, une approche linguistique du vieux-celtique continental comprend un peu plus de 800 entrées. La langue gauloise se révèle peu à peu. Elle est connue par des inscriptions rédigées en alphabet étrusque, grec ou latin, par l'onomastique (noms de personnes, noms de lieux, noms de dieux), par des emprunts que lui ont faits les langues actuelles et par les gloses, ces annotations sur les manuscrits qui aidaient le lecteur à comprendre dans sa langue des mots d'origine étrangère.
Les linguistes, par un très long travail étymologique et comparatif, commencent à décrypter cette langue celtique que parlaient les habitants de la Gaule quelques siècles avant J.-C. et dont ils conservèrent l'usage au tout début de notre ère. L'archéologie fait régulièrement découvrir de nouveaux documents épigraphiques, ouvrant la perspective de comprendre de mieux en mieux le vocabulaire et la grammaire du gaulois.

440 pages - Broché - Éditeur : Editions Errance - Isbn 2877722376 - 2003

Prix : 36.52 €

Guide des dolmens et menhirs bretons, Le mégalithisme en Bretagne, Aubrey Burl

Guide des dolmens et menhirs bretons, Le mégalithisme en Bretagne, Aubrey Burl

 

Broché - Éditeur : Errance - Isbn 2903442428 - 1991

Prix : 19.27 €

L'Irlande celtique avant l'ère chrétienne, Barry Raftery

L'Irlande celtique avant l'ère chrétienne, Barry Raftery

 

223 pages - Broché - Éditeur : Editions Errance - Isbn 2877723208 - 2006

Prix : 28.40 €

Les Druides, Miranda Green

Les Druides, Miranda Green

 

Éditeur : Errance - Isbn 2877721906 - 2000

Prix : 38.55 €

Les femmes dans la légende du roi Arthur - Tome 3, La geste des bretons, Marcel Brasseur

Les femmes dans la légende du roi Arthur - Tome 3, La geste des bretons, Marcel Brasseur

La légende du roi Arthur n'est pas que combats, tournois de chevaliers, batailles sanglantes, quête incessante du Graal. Dans ce monde qui semble essentiellement masculin autour de la Table ronde, les femmes sont omniprésentes : mères, sœurs, épouses se joignent au récit et interviennent dans la geste. Sans oublier le rôle permanent des fées et dames du lac, toujours présentes dans l'histoire terrestre des héros.

118 pages - Broché - Éditeur : Editions Errance - Isbn 2877722627 - 2003

Prix : 20.29 €

Merlin : Le Veilleur du temps, Marcel Brasseur

Merlin : Le Veilleur du temps, Marcel Brasseur

Personnage historique, Merlin est aussi, largement, un être de légende, une fiction qui eut une influence extraordinaire sur l'histoire de la Bretagne, ce berceau des mythes celtiques. Pour trouver Merlin, il faut explorer la période qui commence vers 450, lorsque a lieu la catastrophe qui marquera le destin de ce pays ; l'abandon de Rome provoquera les invasions répétées des peuples barbares : Pictes, Scots, Angles, Salons et jutes.
C'est le moment où apparaît la légende d'Ambrosius, l'enfant sans père qui révélera à Vortigern le secret des deux dragons. Geoffrey de Monmouth l'appellera : Merlin. C'est aussi l'époque où surit la figure d'Arthur, le roi invincible qui mit les païens en déroute puis disparut mystérieusement en Avalon. Ermite, sorcier, devin, Merlin sera le conseiller des Pendragons et le tuteur d'Arthur, dans l'amour comme dans la guerre. C'est lui qui créera la table ronde et sera l'inspirateur des idéaux qu'elle promouvait ; c'est lui encore l'organisateur de la Quête du Graal qui marquera la fin de la chevalerie. En plongeant ainsi dans le passé, on tentera de cerner au plus près ce personnage mystérieux, une figure devenue, avec le temps, celle du prophète qui marquera les esprits pendant huit siècles, en Europe et au-delà.

141 pages - Broché - Éditeur : Errance - Isbn 2877722066 - 2002

Prix : 28.40 €

Les noms d'origine gauloise, La Gaule des dieux, Jacques Lacroix

Les noms d'origine gauloise, La Gaule des dieux, Jacques Lacroix

Après 2000 ans, des noms du français gardent toujours souvenir de la religion gauloise. Une vingtaine de départements, un nombre important de cours d'eau (petites rivières comme grands fleuves), plusieurs centaines de localités de France doivent leur appellation aux croyances des Gaulois, à quoi s'ajoutent certains termes insoupçonnés de notre vocabulaire.
Ces témoins linguistiques nous montrent que les peuples gaulois percevaient les hauteurs, les rivières et les sources, les arbres et les animaux, comme des forces sacrées ou des expressions figurées du divin.
L'analyse des noms issus du gaulois permet d'évoquer des aspects méconnus : l'IF, essence utilisée dans les cultes par les druides ; l'ALOUETTE, oiseau de l'aube, messagère des dieux ; les brouillards, image du divin, expliquant la dénomination du Puy de DÔME ; SIRONA, prétendue déesse stellaire, en fait divinité des ondes naissantes, qui patronne toujours de petits cours d'eau ; la VOUIVRE des légendes, serpent fidèle des divinités gauloises, dispensatrice de trésors ; les endroits de cultes, dont les appellations se repèrent assez fréquemment sur l'emplacement d'antiques frontières ; les sites de marchés en magos, en rapport avec la religion ; les anciens lieux d'eaux sacrées qui étaient patron-nés par des dieux, mués en stations thermales (NÉRIS-les-Bains, BOURBONNE-les-Bains, ÉVAUX-les-Bains)...

286 pages - Broché - Éditeur : Errance - Isbn 2877723496 - 2007

Prix : 38.55 €

Page 1 - Page 2 - Page 3 - Page 4 - Page 5 - Page 6 - Page 7 - Page 8 - Page 9 - Page 10 - Page 11 - Page 12 - Page 13 - Page 14 - Page 15 - Page 16 - Page 17 - Page 18 - Page 19 - Page 20 - Page 21 - Page 22 - Page 23 - Page 24 - Page 25 - Page 26 - Page 27 - Page 28 - Page 29 - Page 30 - Page 31 - Page 33 - Page 34

 

Pour recevoir votre catalogue Dixdecœur à domicile

 





Eon Internet

Contacter le libraire

Inscrivez-vous à notre newsletter

email