Les livres classés par thèmes

 

 

Qui suis-je ? (page 1)

 

Cliquez pour ouvrir la liste des livres de cette rubrique

 

 

Qui suis-je ?

Qui suis-je ? Crowley, Christian Bouchet

Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.194.X

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Qui suis-je ? David-Neel, Elisabeth Zana

Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.237.7

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

Qui suis-je ? Heidegger, Jean-Pierre Blanchard

Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.227.X

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Nietzsche, Bruno Favrit

Qui suis-je ? Guénon, David Gattegno

Quoique « initié » aux plus hauts grades et degrés, jamais René Guénon ne se fourvoya dans le « renouveau occultiste » contemporain. Implacable contempteur de toutes les parodies, il sut sonder l'obscurité des stratagèmes et des infamies néo-spiritualistes. Remarqué par les plus brillants milieux catholiques, il parvint à y susciter une renaissance traditionnelle dont, malgré le caractère trouble de certaines résistances, le courant de la Chrétienté saura profiter.
Entré en islâm, il y trouva une opportunité de réalisation, tant spirituelle qu'existentielle, qui jeta sur la rigueur de son œuvre les splendeurs d'une évidence à nulle autre pareille.
Personnalité louée pour sa grandeur d'âme et sa bonté, René Guénon n'a jamais ravalé ses options aux truismes sentimentaux du temps. Guidé par une pure illumination intérieure, dans ses livres de cristal (dont on a pu dire qu'ils constituaient une des plus grandes influences « au second degré » de notre époque), il a réfléchi les rayons radieux des chemins de la Connaissance.
Seul à avoir exposé en Occident une synthèse des doctrines métaphysiques, il a su offrir aux hommes de notre époque l'unique alternative intellectuelle capable de restaurer des principes fondamentaux dans la gabegie moderne...
Jusqu'à ce jour, on a toujours voulu évacuer certaines implications, laissant ignorer, par exemple, l'« Union intellectuelle pour l'entente entre les peuples », créée par Guénon en vue d'un redressement en quelque sorte apocalyptique des alternatives
« politiques ». En ces temps de mondialisation corrosive du « règne social », il importait - pour la première fois - de lever un coin du voile sur cette possibilité, envisagée par Guénon en étroite relation avec ses « révélations » sur Le Roi du Monde...
Inspiré par l'exaltation vivifiante de l'œuvre, ce Guénon (Qui suis-je?) situe René Guénon, infailliblement, sur le front du combat contre l'hébétude mortifère et la puissance d'asphyxie de la dégénérescence moderne.

127 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.238.5 - 2001

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier    Voir votre panier

 

Nietzsche, Bruno Favrit

Qui suis-je ? Nietzsche, Bruno Favrit

Nietzsche n'a jamais prétendu appartenir à la moindre école ou chapelle. Pas même à celle des philosophes. C'est ce qui fait sa force. Mais aussi ce qui le rend suspect aux yeux des bien-pensants. Ils ont été nombreux, ceux qui auront tenté de faire parler sa pensée, de lui faire intégrer le camp d'une vérité.
Le travail d'exégèse est proprement colossal.
Ce Nietzsche (Qui suis-je?) montre que l'œuvre est à l'image de l'homme et de l'esprit qui l'a conçue : jaillissante, poétique, erratique, aristocratique, imprévisible, contradictoire, surprenante. Elle ne peut laisser quiconque indifférent. « Sois celui que tu es », commande Nietzsche à son lecteur. Et, pour ce faire, commençons par renverser les vieilles idoles et les vieilles valeurs. Commençons par faire le choix d'une grande santé. Mais Nietzsche explore bien d'autres directions : Grand Midi, Éternel Retour, Volonté de Puissance, art, morale, tragédie grecque, affirmation dionysiaque de la vie... Une telle singularité dans la pensée occidentale, qui recourt à la fois à l'héritage grec et à l'individualisme, ne peut être lue selon une logique manichéenne.
La pensée de Nietzsche, si l'on accepte de la parcourir sans préjugés et sans certitudes, se tient loin de tout conformisme, de toute « retranscription » forcément abusive. Nietzsche ne pratiquait pas la langue de bois. Il a fait le choix de « philosopher à coups de marteau » pour formuler sa pensée. Il a rendu à l'action et à l'instinct leurs lettres de noblesse. Mais il a fait bien plus que cela : il a osé revisiter des principes qui ont toujours appartenu à l'Europe des origines, trop étouffés sous vingt siècles d'éducation judéochrétienne. Il est un éveilleur que les âmes nobles et fortes se doivent de connaître et de fréquenter.

127 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.263.6 - 2002

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Breker, Gérard Leroy

Qui suis-je ? Breker, Gérard Leroy

Statuaire immense, au carrefour des cultures allemande, française et italienne, génial portraitiste, promu Sculpteur officiel du IIIème Reich, Arno Breker subit, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, un ostracisme de la part de l'historiographie dominante. Son œuvre, multiple et diversifiée, est aussi érigée à l'état de symbole, celui du classicisme européen.
Ainsi, l'œuvre d'Arno Breker, non conforme au « sens de l'histoire » - et, dans son sillage, toute la statuaire architecturale européenne, idéaliste et figurative constituerait un affront au « Progrès ». Élève de Charles Despiau, ami d'Aristide Maillol, admirateur d'Auguste Rodin et d'Adolf von Hildebrand, fasciné par Michel-Ange et Le Bernin, touché par Ingres et Canova, Arno Breker aurait commis l'irréparable choix : celui de ses architectes mêmes, Albert Speer, Wilhelm Kreis, Werner March. Cependant, le constat de la laideur des cités, le mépris du grand public et la contestation, de plus en plus évidente, d'une partie de l'intelligentsia pour les « valeurs » de l'art contemporain suffiront-ils à redonner une chance à la beauté ? L'être moderne, prisonnier de ses banales mesures, subit le matérialisme métaphysique, éphémère, muséal et mercantile. Il ne se satisfait visiblement pas des figures imposées...
L'auteur - lui-même artiste sculpteur - explore, chronologiquement, les œuvres d'Arno Breker, ses relations, dans le travail et dans la vie sociale, humaine et intellectuelle. Au-delà des préjugés, ce Breker (Qui suis-je ?) nous invite à plonger dans la vie extraordinaire d'un créateur exemplaire, prométhéen, dont l'apollinisme fut confronté aux tragédies du XXème siècle. Si son œuvre classique, idéaliste - est maudite, elle traversa ce siècle tel un météore, et Breker reste, pour l'avenir, le présent et l'éternité, un grand maître imagier européen du vrai, du beau et du bien.

127 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.276.8 - 2002

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Qui suis-je ? Maistre, Jean-Marc Vivenza

Qui suis-je ? Maistre, Jean-Marc Vivenza

Joseph de Maistre est marqué par le caractère profondément déchu de la créature. « L'homme entier, affirme-t-il, n'est qu'une maladie. » Cependant, cette noire vision est équilibrée par une quête ardente de l'« Unité » perdue; c'est là tout le sens de la perspective doctrinale maistrienne.
Toute l'œuvre de Maistre est située au centre de cette dramatique tension, sa doctrine n'étant que l'expression achevée - certes, brillante, mais, néanmoins, extrêmement lucide et rigoureuse de cet état de corruption résultant d'une dégradation qui, plus que toute autre, est la condition véritable de l'humanité actuelle.
Ce Maistre Qui suis- je ? nous montre que la pensée de l'auteur des Soirées de Saint-Pétersbourg ne peut et, surtout, ne doit pas être fragmentée ; elle s'appuie incontestablement sur les bases doctrinales de l'illuminisme maçonnique, source aisément décelable dans ses divers écrits, mais s'exprime toujours par un souci constant de l'exemple concret. Vérité immédiate et Vérité éternelle forment donc une totalité qu'il importe de déceler sous le voile qui, depuis la « Chute », nous plonge dans une tragique cécité. Ce fut là ce qui servit de fil conducteur à Maistre tout au long de son existence, ce fut là également le principal souci qui l'anima dans l'écriture de ses ouvrages, qui possèdent, encore de nos jours, la rare vertu de plonger le lecteur dans de profondes interrogations métaphysiques.

127 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.300.4 - 2003

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Saint-Martin, Jean-Marc Vivenza

Qui suis-je ? Saint-Martin, Jean-Marc Vivenza

Louis-Claude de Saint-Martin, qui désira voiler son identité au monde sous l'énigmatique pseudonyme du « Philosophe Inconnu », est, sans aucun doute, la figure la plus attachante et la plus subtile de ce courant de pensée que l'on désigne sous l'appellation d'« illuminisme ».
Toute son œuvre, profonde et pénétrante, est une constante et permanente invitation à la connaissance des choses divines, à la découverte des lois secrètes de la vie de l'esprit, à la contemplation des vérités transcendantes qui régissent les phénomènes visibles et invisibles.
Ce Saint-Martin (Qui suis-je?) nous montre que cet auteur essentiel possède la souveraine faculté de transmettre à son lecteur - ce qui est rare, même parmi les maîtres spirituels les plus éminents - une indicible et incomparable lumière sur les sujets les plus élevés de la vie intérieure.
On ne mesure pas toujours comme il conviendrait, dans certaines sociétés de pensée et, bien évidemment, plus encore dans le grand public cultivé, le rôle majeur qui fut celui de Saint-Martin auprès des maçons, théurges, émules et adeptes des siècles passés. C'est pourtant grâce à son enseignement que purent s'effectuer et se poursuivre, de façon assurée, de précises recherches en direction de matières jusqu'alors inaccessibles et que s'ouvrit, effectivement, pour les êtres les plus qualifiés, la possibilité même du travail de « Réintégration ».

127 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.321.7 - 2003

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Kardek, Qui suis-je ? Christian Bouchet

Qui suis-je ? Kardek, Christian Bouchet

Allan Kardec a vécu deux vies successives... Sous le nom de Denizard, Hippolyte, Léon Rivail, il a mené, de sa naissance à sa cinquantième année, l'existence banale d'un membre de la moyenne bourgeoisie. Après des études secondaires et supérieures, il a été, avec plus ou moins de réussite, durant trente années, enseignant, directeur de cours privés et rédacteur de manuels scolaires.
En 1854, il découvrira le spiritisme, se convaincra qu'il a été, dans une précédente existence, un druide du nom d'Allan Kardec et se fera, durant quinze années, connaître mondialement sous ce nom comme le théoricien et le codificateur principal du spiritisme.
Ce Kardec (Qui suis-je?) est consacré à cette étonnante personnalité dont l'ouvrage Le Livre des esprits devint rapidement un best-seller. Son influence toucha tous les pays du monde et toutes les classes sociales. Plus de cent quarante ans après sa mort, sa tombe, au cimetière du Père-Lachaise, reste celle qui reçoit le plus grand nombre de visiteurs.
Situant cette vie hors du commun dans l'évolution de l'histoire des idées, l'auteur montre comment Allan Kardec a su mettre en ordre, grâce à son génie, les thèses d'un courant qui lui préexistait. Le lecteur découvrira également le rôle prééminent qu'il joua dans le développement des Nouveaux Mouvements Religieux. Ainsi, le spiritisme kardeciste est devenu un véritable phénomène de société au Brésil, tandis qu'il donnait naissance à une religion de guérison, en Belgique, et à un mouvement spiritualo-nationaliste, au Vietnam. Il connaît même, actuellement, une seconde jeunesse, via le channeling du mouvement New Age.

127 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.293.8 - 2003

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Steiner, Qui suis-je ? Christian Bouchet

Qui suis-je ? Steiner, Christian Bouchet

Fondateur de l'anthroposophie, penseur fécond, conférencier prolixe, écrivain de qualité, Rudolf Steiner est à l'origine d'une œuvre qui a, aujourd'hui, dans de nombreux domaines, comme l'éducation, la médecine, l'agriculture, l'architecture, la danse et les arts plastiques, un impact pratique tout à fait extraordinaire.
Disciple d'Helena Petrovna Blavastky, chrétien mystique hétérodoxe attendant le retour du Christ, convaincu que chaque être humain subit une multitude de réincarnations et que tout un monde invisible vit à nos côtés, il n'en créa pas moins une nouvelle pédagogie, une méthode pour soigner les handicapés mentaux, une méthode d'agriculture biologique, un nouveau type de ballet, et il révolutionna l'art de construire.
Était-il un mage? un occultiste? un illuminé? un déséquilibré? ou, plus simplement, était-il un réformateur doté d'une vision d'ensemble de la société ? Dans ce Steiner (« Qui suis-je ? ») , Christian Bouchet - déjà auteur de nombreuses biographies de « maîtres spirituels » - répond à toutes ces questions, en rendant justice à cet homme, souvent évoqué mais trop méconnu. Après avoir relaté le déroulement de sa vie, il évoque les influences qui l'ont marqué et il décrit son système de pensée. Enfin, dans une dernière partie, il dresse l'inventaire de l'héritage steinerien : agriculture bio-dynamique, eurythmie, écoles Waldorf, sociothérapie, communautés religieuses, banques coopératives, etc.

125 pages - Broché - Photos en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.361.6 - 2005

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Qui suis-je ? Jacob Boehme, Jean-Marc Vivenza

Jacob Boehme mérite, incontestablement, d'être considéré comme le plus surprenant et le plus profond visionnaire que les temps firent surgir au sein du large et vaste courant de l'ésotérisme chrétien. Tout, en lui, témoigne de ce mystère qu'il plaça en tant qu'élément central de sa doctrine, colorant la totalité de son œuvre d'une énigmatique opacité que très peu purent véritablement percer.
Ce « Qui suis-je? » Boehme nous montre comment l'extraordinaire cordonnier allemand, doté d'une exceptionnelle capacité à expliquer les moindres phénomènes rencontrés dans le règne de la nature, parvient, dans un identique mouvement, à nous faire accéder aux secrets célestes touchant à la primitive origine du Principe.
Véritable voyage d'un genre peu commun, la rencontre avec l'œuvre de Jacob Boehme est, bien souvent, à la source d'une réorientation spirituelle radicale, un moment inoubliable ; en effet, s'agissant de l'énigme révélée de la silencieuse présence intérieure de la Sagesse de Dieu, le visionnaire de Giirlitz manifeste une renversante pertinence. On lui doit cette incomparable perception de la sainte Sophia, celle qui inspire l'âme plongée dans les ténèbres du monde, Sagesse qui nous guide vers la véritable gnose, c'est-à-dire vers la connaissance indicible de l'indéfinissable « sans-fond » (Ungrund), l'essence de toutes les essences.
Ce fut, selon son expression, « par l'esprit de Dieu » que Boehme put atteindre ces terres lointaines où l'intellect transcendant communique librement avec le suressentiel, où il perçoit clairement la Parole non émanée qui subsiste au cœur de la Sainte Trinité, et il nous en livra, dans ses fascinants ouvrages, avec quel génie et souveraine maîtrise, l'admirable témoignage directement inspiré du Ciel.

127 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.365.9 - 2005

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Qui suis-je ? Verne, Simone Vierne

Qui suis-je ? Verne, Simone Vierne

Il s'agit ici de considérer Jules Verne comme un grand écrivain, et non comme un simple pédagogue des sciences, ce qu'il était certes tenu de faire dans le cadre donné par son éditeur et ami Hetzel. Il n'était pas non plus un inventeur de technologies en avance sur son temps.
Ce « Qui sui-je ? » Verne veut surtout montrer combien il a su donner forme aux rêves les plus profonds des êtres humains. De sorte que bien de ceux qui allaient devenir les grands écrivains du XXème siècle le reconnaissent comme celui qui, le premier, a su les mener sur le chemin de la création, celui qui a donné l'impulsion première à leur imagination.
Ainsi est-il, par exemple, pour Julien Gracq, le « vieux magicien » auquel il voue toujours une grande admiration; J.-M. G. Le Clézio affirme que, tant pour lui que pour ceux de sa génération, il a tenu lieu d'Iliade et d'Odyssée. Car ses œuvres sont, avant tout, des romans de l'Aventure, rêvée comme une Quête initiatique.
Cet ouvrage montre que, sans cette force de l'imaginaire, le monde entier, qui a vu, entre autres, les hommes marcher sur la Lune, ne ferait pas à cet auteur le succès universel qui est encore le sien, un siècle après sa mort.

125 pages - Broché - Illustrations en N & B - Éditeur : Pardès - Isbn 2.86714.360.8 - 2005

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Page 2 - Page 3

 

Pour recevoir votre catalogue Dixdecœur à domicile

 





Création et référencement : Eon Internet

Contacter le libraire

Inscrivez-vous à notre newsletter

email