Les livres classés par thèmes

 

 

Kabbale (page 17)

 

Rubriques connexes : Judaïsme, Bible, essénisme - Magie - Anges - Éliphas Lévi - Papus

 

Cliquez pour ouvrir la liste des livres de cette rubrique

 

 

Les lettres hébraïques, Entre science et kabbale, Frank Lalou

Les lettres hébraïques, Entre science et kabbale, Frank Lalou

Dans la tradition juive, les lettres créent le Monde, et renvoient à l’origine de l’univers et des hommes. La métaphysique, la cosmogonie, la philosophie ou l’anthropologie passent donc par le canal de l’alphabet.
Frank Lalou, calligraphe, est depuis longtemps subjugué par la puissance et la cohérence graphique de ces 22 lettres qui ne sont pas uniquement des outils destinés à transcrire une langue.
Après avoir retracé l’histoire encore mystérieuse de leur évolution, depuis les emprunts aux hiéroglyphes égyptiens jusqu’à l’hébreu moderne, l’auteur consacre plusieurs pages à chacune d’entre elles pour expliciter leurs mutations graphiques, leur place dans la tradition juive, et leur symbolisme d’une extrême richesse...
Un chapitre tout à fait inédit, consacré à l’histoire de la typographie hébraïque et écrit par Bertrand Laidin, vient compléter cette étude.

272 pages - Broché - Éditeur : Éditions alternatives - Isbn 2862274550 - 2005

Épuisé

 

Les grands textes de la cabale, Charles Mopsik

Les grands textes de la cabale, Charles Mopsik

Pratiques religieuses et efficacité théurgique dans la cabale, des origines jusqu’au milieu du XVIIIème siècle, tel est le sujet d’étude de cet ouvrage. Première monographie entièrement consacrée à la signification et à la fonction des observances religieuses (ta’amé ha-mitsvot), ce livre rassemble en traduction française les écrits d’une centaine de cabalistes, présentés et expliqués dans l’ordre chronologique, école par école, auteur par auteur.
Un des apports les plus originaux des cabalistes a été le développement d’une pensée de la pratique et des œuvres qui attribue à celles-ci un pouvoir sur la création et sur le monde divin, pouvoir si extraordinaire qu’il est même capable de « faire Dieu ». Les systèmes de pensée élaborés par les cabalistes pour rendre compte de cette puissance des actes des hommes se sont déployés en mêlant certains concepts issus du néoplatonisme tardif et de sa théurgie aux croyances bibliques et aux exégèses rabbiniques anciennes. Cette fusion entre certains aspects de la pensée des derniers philosophes de la fin de l’Antiquité et de la tradition juive a été d’une très grande fécondité puisqu’elle a suscité une immense littérature qui s’est proposé d’élucider les « secrets de la Torah ». Cette part essentielle de la pensée juive, très souvent ignorée et parfois même rejetée comme intrusion étrangère et inauthentique, se trouve au cœur de la conception théologique et anthropologique de quelques maîtres parmi les plus éminents de l’histoire du judaïsme.

672 pages - Broché - Éditeur : Verdier - Isbn 2864321610 - 2002

Prix : 30.63 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Le Philosophe et le Cabaliste, Rabbi Moïse Hayyim Luzzatto

Le Philosophe et le Cabaliste, Rabbi Moïse Hayyim Luzzatto

Rabbi Moïse Hayyim Luzzatto est l’un des plus éminents cabalistes du XVIIIème siècle. Auteur fécond, prestigieux et controversé, il a laissé une œuvre abondante et variée. Dans Le Philosophe et le Cabaliste (Hoquer ou Mequoubal), appelé aussi Exposition d’un débat (Maamar ha-Vikouah), Rabbi Moïse Hayyim Luzzatto répond aux détracteurs de la cabale, à savoir philosophes et théologiens, en écartant les malentendus et en exposant les fondements conceptuels et traditionnels de la doctrine de R. Isaac Louria, grande figure de la cabale d’après l’Expulsion. Cet ouvrage constitue une excellente introduction à la cabale dans ses aspects spéculatifs et systématiques. Son style dialogué, vif et savoureux, fait de lui un texte d’une lecture agréable. Les questions fondamentales qu’il pose et qu’il s’efforce de résoudre situent ce livre dans la bibliothèque des classiques de la pensée juive.

183 pages - Broché - Éditeur : Verdier - Isbn 2864321378 - 1991

Prix : 17.04 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Le sicle du sanctuaire, Moïse de Léon & Charles Mopsik

Le sicle du sanctuaire, Moïse de Léon & Charles Mopsik

Auteur d’un grand nombre de traités et de commentaires cabalistiques, rabbi Moïse ben Chem Tov de Léon (Castille, 1240-1305) est surtout connu du grand public parce qu’il est considéré comme le rédacteur de la majeure partie du Zohar.
Le Sicle du sanctuaire, œuvre qu’il signa de son propre nom, est d’une importance capitale au moins à deux titres : il nous propose un exposé systématique et quasiment exhaustif de la cabale théosophique de son temps, et confronté au Zohar, il nous en offre une meilleure intelligence. Écrit en 1292 dans la ville de Guadalajara, cet ouvrage élabore une présentation globale du système des sefirot (les émanations) et recèle l’une des synthèses les plus denses de la pensée cabalistique.
La présente traduction est accompagnée de multiples notes qui renvoient aux textes parallèles du Zohar, aux autres écrits de Moïse de Léon et à ceux des cabalistes contemporains. Établie d’après l’édition imprimée et les manuscrits, c’est la première version en langue européenne d’un écrit de ce grand maître du judaïsme médiéval qui nous livre quelques-unes des clés indispensables à l’étude de la mystique juive.

313 pages - Broché - Éditeur : Verdier - Isbn 2864322331 - 1998

Prix : 19.27 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Le Livre du Signe, Séfer haOth, Abraham Aboulafia

Le Livre du Signe, Séfer haOth, Abraham Aboulafia

Le Séfer haOth, ou Livre du Signe, fait partie d'une série d'ouvrages prophétiques et visionnaires dont Abraham Aboulafia commença la rédaction vers 1279, avec le Séfer haYashar. Ce livre marque, pour l'auteur, la fin de quinze années de tourments intérieurs et le commencement d'une grande libération spirituelle. C'est un traité visionnaire et autobiographique qui témoigne de cet aboutissement par lequel le Maître, réussit à convertir son imagination en état de conscience, et à affirmer sa dissidence. Pour Abraham Aboulafia le Nom Yhwh est scellé dans l'âme ; et c'est par les combinaisons (tséroufim) des lettres du Nom, possédant un pouvoir d'illumination, que s'ouvre la porte des mystères des noms divins. Le Séfer haOth contient des exemples de ces diverses pratiques, codées dans ce livre. Abraham Aboulafia rédigea ce livre, entre 1285 et 1288, alors qu'il était en exil sur la très petite île de Comini, près de Malte, après avoir été persécuté par le rabbin de Barcelone, Salomon ben Adret.

79 pages - Broché - Éditeur : Lahy - Isbn 2952103984 - 2007

Prix : 12.17 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

L'épître des sept voies, Patricia Farazzi

L'épître des sept voies, Patricia Farazzi

L'épître des sept voies est la première traduction française d'une œuvre d'Abraham Aboulafia, cabaliste juif du XIIIème siècle, qui élabora sa doctrine du "cabalisme prophétique" parallèlement au Zohar dont il était contemporain. Cette lettre dans laquelle Aboulafia définit les sept voies de la connaissance, traite en premier lieu des rapports entre philosophie et cabale et apporte sur l'œuvre de Maïmonide un commentaire aussi riche qu'inattendu. Mais elle insiste également sur la spécificité de la langue hébraïque conçue comme langue qui globalise le réel et l'informe immédiatement.
La philosophie, dès lors, ne serait qu'une propédeutique à la cabale, dont les savoirs ne sont accessibles qu'a un petit nombre d'individus. Parue pour la première fois dans cette même collection en 1985, l'Épître des sept voies est rééditée aujourd'hui accompagnée du texte hébreu établi par Adolph Jellinek en 1854.

143 pages - Broché - Éditeur : Éditions de l'Éclat - Isbn 2841621545 - 2008

Prix : 14.20 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Chemins de la cabale, 25 essais sur la mystique juive, Charles Mopsik

Chemins de la cabale, 25 essais sur la mystique juive, Charles Mopsik

La disparition de Charles Mopsik le 13 juin 2003 à l’âge de 46 ans, a bouleversé ceux qui l’ont connu ou lu, parce que tous nous avions conscience de l’extraordinaire singularité de sa recherche et du caractère strictement irremplaçable de sa parole. La traduction du Zohar peut se poursuivre en français, d’autres traductions de textes de la tradition mystique juive pourront paraître encore et d’autres chercheurs pourront se pencher à leur tour sur les questions qu’il aura abordées au cours de sa vie si brève, il ne fait pas de doute pourtant que l’œuvre de Charles Mopsik s’interrompt au milieu du chemin, et qu’il nous faudra nous contenter dès lors de cet inachèvement. Parce que son art était aussi un « art d’écrire », un art de la précision du mot, du souci des formes, qui par-delà la rigueur scientifique, essentielle à ses yeux, vise aussi, toujours, la juste expression, dans une langue dont il détachait toutes les syllabes.
Ce volume, qui propose un large choix d’articles, de contributions à des ouvrages collectifs ou à des colloques et deux traductions inédites, veut donner la mesure, si besoin était, de l’extraordinaire richesse de sa recherche comme de la très grande liberté avec laquelle il l’a menée, depuis ses premières publications dans le cadre de la collection « Les Dix Paroles » qu’il a créée et fait vivre aux éditions Verdier, à partir de 1979, jusqu’à ses dernières expériences de conférences diffusées sur le site du « Journal des Études de la cabale », qu’il animait depuis le petit bureau de la rue Neuve-des-Boulets.

466 pages - Broché - Éditeur : Éditions de l'Éclat - Isbn 2841620921 - 2004

Prix : 32.46 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

La consolation de l’expatrié spirituel, un commentaire du Sefer Yesîrâh, Précédé de Le Sefer Yesîrâh et ses commentaires par Georges Vajda, Collectif

La consolation de l'expatrié spirituel, un commentaire du Sefer Yesîrâh, Précédé de Le Sefer Yesîrâh et ses commentaires par Georges Vajda, Collectif

Unique par sa forme et énigmatique par son contenu, le Sefer yesîrâh – le Livre de la création – est considéré comme le premier essai spéculatif de la pensée hébraïque. Depuis sa rédaction à une date incertaine, mais qu’il est possible de situer entre le Ier et le IIIème siècle, il a fait l’objet d’un très grand nombre de commentaires linguistiques, cosmologiques ou kabbalistiques.
Mais c’est à ses commentaires philosophiques, rédigés par Saadyâ Gâ’on, Isaac Israeli, Sabbataï Donnolo, Juda Ben Barzillay ou Juda Halévi, que s’est particulièrement intéressé Georges Vajda, un des grands maîtres de la science du judaïsme du XXème siècle.
Son cours inédit, retrouvé dans ses archives, est présenté et publié ici par son disciple, Paul Fenton, professeur d’études hébraïques à la Sorbonne et spécialiste de la pensée judéo-arabe médiévale. Il est suivi d’une traduction intégrale de la recension courte du Sefer yesîrâh, et de la première traduction française du commentaire de Juda Ibn Malka, philosophe et kabbaliste judéo-arabe du XIIIème siècle, dont le système mêle spéculations mystiques et combinaisons astrologiques.

196 pages - Broché - Illustrations - Éditeur : Éditions de l'Éclat - Isbn 2841621596 - 2008

Prix : 22.31 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

La poétique du Zohar, Éliane Amado Lévy-Valensi

La poétique du Zohar, Éliane Amado Lévy-Valensi

Le Sefer ha-Zohar est la clé de voûte de toute la littérature de la Cabale. La date de sa rédaction, son auteur, ses sources, ont fait l'objet de nombreuses discussions et de nombreuses recherches. La démarche d'Eliane Amado Lévy-Valensi se place d'emblée hors du champ de l'érudition historique. Son propos est de mettre en lumière la « valeur d'éveil » du Zohar, sa structure interne aussi bien qu'externe : sa « poétique ». Elle évoque la question de l'origine, le masculin et le féminin, le Nom divin, l'homme signifié, la présence de la mort, la fraternité et le fratricide, le problème du mal. Autant de thèmes qui parcourent le Zohar, comme les voix mêlées d'une polyphonie du Sens, dont elle nous livre ici la partition.

256 pages - Broché - Éditeur : Éditions de l'Éclat - Isbn 2841620050 - 1998

Prix : 25.36 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Réceptions de la cabale, sous la direction de Pierre Gisel et Lucie Kaennel

Réceptions de la cabale, sous la direction de Pierre Gisel et Lucie Kaennel

La cabale se veut « réception » – c’est le sens littéral du mot – et transmission d’un sens mystique du texte biblique. Elle émerge en Provence au Moyen Âge et se réclame d’une tradition orale millénaire. Concentrée sur le Livre et sa "lettre", elle prend le judaïsme à bras le corps et pénètre les cercles les plus divers de la pensée méditerranéenne, irradiant vers d’autres traditions qui reprendront et modifieront à leur tour ses formes et ses méthodes.
Retracer alors le parcours des « réceptions de la cabale », depuis Pic de la Mirandole ou Johann Reuchlin, initiateurs de la cabale chrétienne, jusqu’à Rabbi Yehuda Halevi Ashlag et les cercles cabalistes de Jérusalem, en passant par les Lumières juives ou les cercles judéo-soufis de Lausanne, revient à redessiner la carte de la diffusion des idées européennes à l’aune d’une tradition paradoxale dont la divulgation, pourtant, n’épuise jamais le secret, comme a pu l’écrire Gershom Scholem, l’un de ses plus éminents spécialistes.

350 pages - Broché - Éditeur : Éditions de l'Éclat - Isbn 2841621367 - 2007

Prix : 28.40 €

Ajouter à votre panier        Voir votre panier

 

Page 1 - Page 2 - Page 3 - Page 4 - Page 5 - Page 6 - Page 7 - Page 8 - Page 9 - Page 10 - Page 11 - Page 12 - Page 13 - Page 14 - Page 15 - Page 16 - Page 18 - Page 19 - Page 20 - Page 21 - Page 22

 

Pour recevoir votre catalogue Dixdecœur à domicile

 





Création et référencement : Eon Internet

Contacter le libraire

Inscrivez-vous à notre newsletter

email